Qu’est ce qu’une cryptomonnaie?

Cela fait quelques années, que le monde de la finance, plus particulièrement la bourse a été chamboulée par l’arrivée de cryptomonnaies. Mais qu’est ce donc une cryptomonnaie? Une crypto monnaie est une devise exclusivement virtuelle, les échanges de cryptomonnaies se font de pair à pair sur un système informatique décentralisée réputé comme inviolable, c’est-à-dire où aucun des acteurs économiques n’a la main dessus. Le but recherché de cette nouvelle technologie est finalement de rejeter le système bancaire actuel basé sur les dettes et la croissance infinie aux dépens des ressources naturelles et de la planète. Par delà, le Bitcoin pourrait remplacer l’or (valeur refuge) et mettre fin au mécanisme de planche à billets qui rongent le pouvoir d’achat des citoyens. De plus, les échanges de cryptomonnaies sont faits anonymement.

L’un des précepteurs de cette disruption technologique et financière, est Satoshi Nakomoto qui publie le livre blanc du Bitcoin le 1er Novembre 2008, juste après la crise des Subprimes. Le Bitcoin représente alors la première monnaie ayant véritablement le potentiel d’universalité et permettant de s’affranchir des divers problèmes rencontrés ces dernières années: prélèvements forcés sur les comptes épargne, inflation disproportionnée…

À partir de là de nombreuses cryptomonnaies ont vu le jour, avec chacune leurs identités et caractéristiques mais surtout chacune d’entre elles ont un but recherché unique.

En 2017 alors que 15 000 scientifiques tiraient la sonnette d’alarme sur l’état catastrophique de la planète, le cours du Bitcoin explosait en passant de 988$ à 19 144$ soit une progression de plus de 1800% en un an. Par conséquent, et de manière légitime on peut se demander quel est l’impact de cette nouvelle technologie et l’environnement?


L’écologie au cœur de la cryptomonnaie.

1. Chia

Le Bitcoin a souvent été critiqué par les écologistes dû à son coût important en électricité. Mais récemment, plusieurs monnaies virtuelles permettent d’associer la responsabilité et la blockchain. Bram Cohen a voulu créer une cryptomonnaie n’utilisant pas de surconsommation d’électricité. Cette cryptomonnaie s’appelle Chia, qui vise à fournir les avantages d’une cryptomonnaie standard mais son argument de vente unique est l’agriculture car elle consiste à déposer des unités d’une monnaie virtuelle sur des espaces de stockage existant.

2. Le Peercoin

Le Peercoin utilise le “proof of stake” qui permet d’éviter la centralisation des calculs sur un même ordinateur et les répartir sur l’ensemble des utilisateurs de la monnaie. Cette technique veut diminuer l’impact énergétique dont la monnaie a besoin pour son fonctionnement. En échange les utilisateurs gagnent 1% d’intérêts pour les remercier de contribuer à l’essor du Peercoin.

3. L’Éco coin

L’Éco coin, par exemple, a été créé pour valoriser l’action écologique. En effet, manger des repas sans viande, passer à un fournisseur d’énergie verte ou faire du vélo pour aller au travail peut vous rapporter des Éco coin que vous pourrez dépenser sur le marché durable pour acheter des expériences, des services et des biens écologiques. Il s’agit d’une nouvelle façon de suivre, mesurer et récompenser la durabilité afin que vous puissiez maintenant faire le bien et être payé. Les Eco coin sont stockés dans des portefeuilles numériques accessibles via une plateforme mobile tels que Binance Coinbase ou Kraken… Les actions durables sont vérifiées bien entendu par des inspecteurs, grâce à l’intégration intelligente de l’IOT (par exemple un thermostat intelligent connecté à votre téléphone) et par des fournisseurs certifiés.

4. Le Solar coin

Une initiative américaine qui a pour objectif de valoriser la production de l’énergie solaire et d’obtenir des moyens pour financer des projets de transition énergétique. Pour chaque Mwh produit, producteur comme particulier recevra un Solar coin sur son portefeuille virtuel.

5. Plastic Bank

Réduire la pollution plastique des océans en donnant un prix aux déchets plastiques est la solution proposée par la Plastic Bank. La monnaie possède un taux de valorisation des déchets plastiques supérieur à celui du marché, favorisant ainsi la collecte pour le recyclage et incitant les collectivités locales à mieux prendre en compte le tri dans leur politique. Elle finance aussi des usines de recyclage dans des pays ne possédant pas les moyens d’en construire.

6. Faircoin

Enfin, le Faircoin rassemble toutes les notions du développement durable autour d’une même monnaie. En effet, l’entreprise Faircoop souhaite une meilleure distribution des richesses et améliorer les facteurs de lien sociaux grâce au Faircoin, tout en limitant l’impact énergétique généré par la création de monnaie.



Finalement, grâce aux cryptomonnaies il est de plus en plus facile de soutenir des projets éthiques qui respectent à la fois l’Homme mais surtout le bien être de la planète.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *